logos de la République française, et du vice-rectorat


L’éducation à Wallis et Futuna

L’éducation à Wallis et Futuna

Les établissements et le personnel.

À Wallis-et-Futuna, la gestion de l’enseignement public du premier degré, entièrement concédée par convention à la Mission catholique, est assurée par la Direction de l’enseignement catholique (DEC), qui est une structure privée. L’enseignement public secondaire est entièrement géré par le vice-rectorat, structure administrative de l’Éducation nationale, qui a également en charge le contrôle pédagogique des maîtres du premier degré et des enseignements dispensés.

Les maîtres et le personnel de service des écoles primaires recrutés par la DEC ont un statut d’agent de droit privé. Le vice-rectorat rémunère intégralement ces maîtres du premier degré et verse un forfait annuel prenant en charge les coûts de scolarisation. Le Territoire compte treize écoles primaires (neuf à Wallis et quatre à Futuna), six collèges (quatre à Wallis, dont un avec une section d’enseignement professionnel, et deux à Futuna) et deux lycées implantés à Wallis (un lycée d’enseignement général et technologique avec des sections d’enseignement professionnel, et un lycée agricole).

En 2018, les effectifs totaux du personnel de l’éducation s’élèvent à 486 postes (contre 513 en 2017). On dénombre au total 313 enseignants, dont 164 travaillant dans le premier degré et 149 dans le second degré. Aux personnels d’enseignement et d’éducation fonctionnaires, s’ajoutent 173 fonctionnaires non enseignants ou personnels locaux. Le taux moyen d’encadrement augmente, avec 9,9 élèves par enseignant en 2018 (contre 9,6 en 2017).

Les effectifs scolaires

Le nombre total d’élèves scolarisés s’élève à 3310 élèves en 2017, contre 3390 élèves en 2016 et 3472 en 2015 (80 élèves en moins chaque année environ). Cette évolution s’explique principalement par l’involution démographique du Territoire : baisse du taux de natalité et émigration. Elle est un peu plus marquée dans le second degré (-6,28%) avec une légère augmentation dans le premier degré (+0,47%).

Les effectifs du second degré restent supérieurs à ceux observés dans le premier degré, cependant le second degré connaît une diminution plus importante de ses effectifs ces dernières années.

Le taux de réussite

Le nombre de candidats présents pour la session 2018 est de 188 (-16 sur un an). Le taux de réussite au baccalauréat s’améliore de 6 points avec 81% de reçus. Le taux de réussite aux baccalauréats professionnel et technologique progresse de 7 et 6 points respectivement, alors que le baccalauréat général enregistre une hausse de 17 points par rapport à 2017. Au DNB, 91% des candidats obtiennent leurs diplômes (+9 points sur un an).

Mise à jour : 3 avril 2019

Portfolio
Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères