logos de la République française, et du vice-rectorat


Plan académique de formation 2020

Dans le contexte de l’insularité de Wallis et Futuna, le plan de formation des personnels revêt une importance particulière. En effet le territoire est éloigné des lieux de formation, les personnels ressources sont en nombre limité, les publics présentent des caractéristiques spécifiques, la formation des personnels est restée pour beaucoup une formation initiale qui a été peu ou pas accompagnée.

L’enjeu des cinquante-quatre actions du plan académique de formation des îles Wallis et Futuna est donc, plus que partout ailleurs, d’accompagner l’évolution des pratiques professionnelles de tous les personnels, en vue d’assurer une plus grande réussite de chacun des jeunes de ce territoire.

Cette année 2020, la priorité a été accordée aux personnels ATOSS (i.e. personnels administratifs, techniques, sociaux et de santé). Le tiers des actions leur est dédié pour la moitié du budget total de la formation continue attribué par le Ministère.
Ces actions répondent d’abord aux besoins exprimés par les personnels d’approfondir et d’enrichir leurs compétences techniques dans le domaine de l’entretien des bâtiments et des matériels, mais s’ouvrent également à des parcours menant à des habilitations techniques.
Les actions de formation à la prévention, à la sécurité et à la sûreté y sont présentes, comme celles à l’intention des gestionnaires d’établissement afin de de garantir une gestion budgétaire pilotée, réfléchie et responsable.
Il est également à souligner les cinq actions dédiées aux formations administratives, qui renforcent les compétences des personnels et apportent les connaissances attendues ou requises par les différents concours auxquels les personnels peuvent prétendre.

Le plan académique de formation est au service de la plus grande réussite des publics scolaires accueillis. La formation continue disciplinaire des enseignants du second degré constitue donc une autre priorité. Cette formation se décline dans les vingt-quatre actions qui couvrent neuf dimensions disciplinaires, afin de garantir l’accompagnement des personnels enseignants et leur capacité à inscrire leurs gestes professionnels dans les attentes institutionnelles actualisées.
Il faut également y noter quatre actions transversales qui complètent les réponses aux besoins disciplinaires avec une ouverture culturelle ou qui visent une meilleure utilisation des outils numériques au service de pratiques pédagogiques plus efficientes.

La prévention, la sécurité, la sûreté constituent un troisième volet de ce plan académique de formation. Les actions proposées dans ce cadre de formation des publics, ou de formation de formateurs, visent à acquérir une certification par la construction de compétences techniques, à actualiser ces compétences techniques et les connaissances spécifiques qui en découlent.
Une action est à souligner pour l’ambition qu’elle porte de faire de chacun un acteur de prévention et de secours dans le cadre de son exercice professionnel sur son lieu de travail.

Les actions inter-degrés complètent ce plan académique de formation. Elles restent réduites en l’état, mais centrées sur une problématique fondamentale, celle des apprentissages linguistiques et de la maîtrise des langues.

Le plan académique s’achève avec les fiches proposées par la Direction de l’Enseignement Catholique à l’intention de ses personnels. Ces fiches sont informatives. Les actions relèvent de la responsabilité et de l’initiative de la Mission Catholique. Elles s’inscrivent dans un budget propre, dédié par l’Etat. Avec des moyens différents, elles répondent aux mêmes enjeux pour les jeunes du Territoire.

Je remercie très sincèrement celles et ceux qui ont contribué directement et indirectement à l’élaboration des actions de ce plan académique de formation 2020 des îles Wallis et Futuna,
Le nombre et la diversité des actions proposées permettent à chaque personnel de s’en emparer afin de construire son propre parcours de formation, à partir d’une offre qui tient compte de la spécificité des contextes d’exercice et qui répond aux exigences de l’enjeu collectif d’une plus grande réussite de tous les jeunes wallisiens et futuniens.

« Il n’y a pas de fin à l’éducation. Ce n’est pas en lisant un livre, en réussissant un examen que nous terminons notre éducation. Toute notre vie, de notre naissance jusqu’à l’instant de la mort, est un processus d’apprentissage ».
J. Krishnamurti

Thierry DENOYELLE
Vice-recteur des îles Wallis et Futuna

Télécharger le PAF 2020

Mise à jour : 6 décembre 2019

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères
Dans la même rubrique